EDF : comment ouvrir un compteur électrique ?

Quand on se charge de construire une maison ou bien de rénover un bâtiment existant, il arrive un moment où on doit faire la pose d’un compteur d’électricité. Pour cela, il est nécessaire de suivre la bonne démarche dépendamment de votre cas de figure pour ce qui est du type de pose à faire.

Les démarches à suivre

Vous devez expressément commencer par souscrire à un contrat d’électricité qui vous lie à EDF concernant l’utilisation d’un de leurs compteurs, ainsi que de l’obligation de payer votre facture mensuelle de courant électrique. Pour les étapes, il est possible de le faire via téléphone, ou bien de se rendre sur le site d’EDF afin de remplir les informations en ligne. Il est conseillé de téléphoner si vous souhaitez une prise en charge plus rapide de votre besoin en compteur de courant électrique.

Lorsqu’on fait une telle souscription, il est nécessaire de fournir différentes informations et documents à EDF. Parmi ceux-ci, on peut faire mention des informations qui vous concernent personnellement, comme votre nom complet, votre adresse, numéro de CIN et autres. Ensuite, vous devez informer le point de livraison EDF, et si ce n’est pas pour une première mise en place, d’autres informations sont nécessaires. En outre, une toute nouvelle pose de compteur est bien plus couteuse et prend un peu plus de temps.

Ce n’est pas le premier compteur posé ?

Parmi les informations requises dans le cas où ce n’est pas la toute première pose d’un compteur, on peut faire mention du numéro de matricule du compteur, ainsi que le relevé du compteur. Si la maison a déjà été occupée et que vous connaissez son nom, il est nécessaire de communiquer cette information à EDF pour leur faciliter les procédures. Cependant, ce n’est pas grave si vous ne connaissez pas le nom d’une telle personne. Enfin, vous devez fournir votre RIB pour que le prélèvement automatique puisse se faire chaque mois pour votre facture d’électricité.

Les types d’ouverture de compteur

Il est possible de faire l’ouverture de compteurs selon qu’il s’agisse d’une première ouverture, d’une ouverture standard, ou bien d’une ouverture exprès. Le cas d’une première ouverture de compteur nécessite un grand nombre d’étapes supplémentaires, et en raison de cela, il faut attendre une durée bien plus élevée que pour les autres poses. Dans le cas d’une pose standard, on doit s’attendre à un délai d’environ 5 jours, quand une première pose va durer environ 10 jours.

La différence de coût est effective, car il vous faudra payer environ 50 euros pour une première installation d’un compteur, tandis que cela vous revient à 18 euros pour une ouverture standard. Dans le cas d’un besoin urgent de compteur, les délais peuvent aller entre 24 et 48 heures, mais les couts se feront de plus en plus importants au fur et à mesure que vous en ayez besoin dans un délai court. Donc, vous aurez à débourser une somme donnée ou bien une autre suivant vos nécessités sur ce plan.

Les différents types d’ampoule : comment bien les choisir ?

Les luminaires au sein de la maison viennent jouer un rôle important, surtout quand la nuit tombe, car ce sont là nos principales sources de lumière artificielles. En outre, il se trouve différentes sortes d’ampoules entre lesquelles il vous est possible de vous décider, et dépendamment de celle vers laquelle vous vous tournez, les conditions d’usage ne sont pas les mêmes.

La question de la consommation d’énergie

Suivant le type d’ampoule que vous choisissez de mettre en place chez vous, celle-ci consommera une quantité plus ou moins importante d’énergie. Tout dépend du mode de fonctionnement de l’ampoule en question, et les modèles à incandescence sont ceux qui ont été en circulation le plus longtemps. En outre, ils ont également été parmi les plus gourmands en termes d’énergie, mais les gens les ont principalement utilisés faute de meilleure alternative. Actuellement, on a un choix plus large, et il est possible de se tourner vers des modèles comme les lampes LED, ou encore les lampes à néons, qui sont des solutions bien moins consommatrices en électricité.

La luminosité et les couleurs de la lumière

On doit également se tourner vers une ampoule en fonction de la lumière qu’elle génère. En premier lieu, il y a la quantité de lumière, qui doit correspondre aux dimensions de la pièce dans lesquelles vous allez placer le luminaire en question. Si la puissance de la lumière n’est pas suffisante, vous risquez de vous retrouver avec une pièce trop sombre, et le cas inverse n’est pas plus souhaitable. Il vous faut connaitre la luminosité requise pour la superficie de votre pièce, et la quantité de lumière produite est estimée en lumens. Il y a aussi les couleurs de la lumière émises par la lampe, qui peut aller de chaud à froid.

L’aspect visuel de l’ampoule

Une ampoule n’est pas simplement un élément fonctionnel, c’est aussi un élément décoratif, et qui doit donc avoir un aspect plaisant dans les moments où elle ne sert pas. Pour répondre à vos besoins sur ce plan, il est possible de se décider entre une large gamme de lampes aux aspects spécifiques. Cela peut aller d’un look sobre à un aspect bien plus excentrique, et tout dépend du rendu que vous souhaitez avoir chez vous. Il se trouve des alternatives intéressantes, comme les lustres lumineux, qui vous permettent d’avoir une décoration intérieure des plus attrayantes.

La durée de vie de l’ampoule

Lorsque vous achetez une ampoule, vous devez prendre en compte la durée pendant laquelle celle-ci pourra vous servir, et cela va de 2 ans à plus de 15 ans pour les modèles les plus durables. Tout dépend essentiellement du mode de fonctionnement de l’ampoule, et les modèles à incandescence sont les moins intéressants sur ce plan. En outre, il est nécessaire de se tourner vers des solutions qui sont plus convenables, comme les lampes LED, qui peuvent rester fonctionnelles sur plus d’une décennie. Dans le cas d’un doute, vous pouvez aussi demander conseil au vendeur de la boutique où vous vous rendez pour de meilleurs choix.

Quels sont les différents types d’éclairage ?

L’éclairage est un ensemble d’appareils destinés à créer une lumière artificielle dans la maison. Le plus souvent, il est fixé sur le plafond pour offrir une lumière homogène à toute la pièce. Il est fonctionnel, puissant et très esthétique. De plus, vous aurez l’embarras du choix avec tous les types d’éclairages qui existent sur le commerce. Découvrez justement lesquels.

Continuer la lecture

Domotique : pour relier volet roulant, interphone et variateur de lumière

Depuis longtemps, la domotique a commencé à trouver sa place que ce soit dans la maison ou dans les entreprises. C’est un système simple et intelligent qui permet de faciliter la vie en procurant confort et sécurité à ses utilisateurs. Grâce à un seul geste, il est possible de commander l’ouverture automatique des accès (porte, portail, volet, etc.) ou encore l’activation de la lumière.

Continuer la lecture

Quel est le tarif pour rénover ou faire votre installation électrique ?

Vous êtes en pleine rénovation de votre installation électrique et vous vous demandez ce que cela vous coûterait ? Il est bon de savoir que le prix dépend de certains critères. À savoir, les matériels à remplacer, l’état dans lequel se trouve votre installation électrique, la nature des travaux à effectuer, etc. Pour mieux vous aider, cet article vous apprend justement comment évaluer le coût d’une rénovation électrique.

Continuer la lecture

Domotique sans fil ou filaire : quelle est la différence ?

De nos jours, tout peut être automatisé : portail, porte d’entrée, porte de garage, volets roulant appareils électroménagers, système de chauffage, etc. c’est le monde de la domotique. On entend par ce terme la maison connectée ou intelligente. C’est l’ensemble des techniques qui permettent de rendre l’utilisation des équipements de la maison automatique. Il existe deux principaux types de la domotique : sans fil et filaire. Dans cet article, nous allons voir leur différence.

Continuer la lecture